REPAIR CAFE PARIS

Ateliers de réparations collaboratifs 

 

 

 

Electriques

rcb 9 ld1rcf 9 ld

  • La pile est un réservoir d'énergie chimique qui se décharge sous forme d’énergie électrique pour appliquer une tension continue et polarisée entre ses deux bornes B+ et B- (si l’on inverse les bornes B+ et B- reliées à un composant électrique on change le signe de la tension délivrée par la pile de positif à négatif ou inversement). Contrairement à une batterie, la pile ne peut pas être rechargée.
  • La pile présente généralement un corps Cr cylindrique élancé ou plat et deux bornes B+ et B- (une positive et l’autre négative) à travers lesquelles elle délivre la tension continue.
  • Pour la tester précisément, on la dessoude du circuit électrique et on place un multimètre en mode mesure de tension continue et on vérifie que la tension qu’elle délivrée correspond à sa valeur de fonctionnement (dite tension nominale, généralement indiquée sur son corps Cr). Si la valeur indiquée par le multimètre s'écarte de plus de 20% de la tension nominale, la pile est considérée comme défectueuse.
  • Pour la tester rapidement en circuit, on vérifie sous tension avoir une tension continue non nulle entre les bornes B- et B+.
  • Pour accumuler de l’énergie, la pile comprend une cathode Cat, une anode An et une électrolyte El séparant l’anode de la cathode.
  • L’anode An présente une composition chimique en excès d’électron vis-à-vis de la cathode Cat. Ainsi, lorsque l’anode An de la pile est reliée à sa cathode Cat via des fils électriques par exemples reliés à un moteur M, les électrons partent de l’anode pour rejoindre la cathode en traversant le moteur M, ce qui induit la mise en fonctionnement du moteur et le déchargement de l’anode An de la pile. Une fois l’excès d’électron de l’anode An parvenu à la cathode Cat la pile est complètement déchargée et ne fournit plus d’énergie par absence de déplacement d’électrons de l’Anode An vers la cathode Cat.

rcb 7 ld1rcf 7 ld

  • Un interrupteur Sw est un composant mécanique qui permet d’ouvrir ou fermer un circuit électrique. Ainsi, il permet dans une première position « I » de mise en marche de fermer un contact entre deux bornes B1 et B2 (ou B1’ et B2’) et dans une deuxième position « O » d’arrêt d’ouvrir le contact entre les deux bornes B1 et B2 (ou B1’ et B2’).
  • L’interrupteur comprend un corps Cr sur lequel est monté mobile un élément mobile qui bascule entre la première position « I » et la deuxième position « O » (sur la photo ci-contre un appui sur l’interrupteur Sw met en contact les bornes B1 et B2 ainsi que les bornes B1’ et B2’)
  • Pour le tester précisément, on le dessoude du circuit électrique et on place un multimètre en mode mesure de continuité. Si le multimètre ne sonne pas lorsqu'on appui sur l’interrupteur Sw cela signifie qu’il n’y a pas de continuité de courant entre les bornes B1 et B2 lors de cet appui et donc que l’interrupteur Sw est défaillant
  • Pour le tester rapidement en circuit, hors tension on place un multimètre en mode mesure de continuité et on vérifie que l’interrupteur Sw passe de l’état passant à l’état bloquant entre ses bornes B1 et B2 lorsqu’on appuie sur le bouton Bt.
  • Pour permettre le contact entre les bornes B1 et B2 dans la première position « I », l’interrupteur Sw comprend par exemples des plaques qui relient ensemble les bornes B1 et B2 (ou B1’ et B2’) lorsqu’on appui sur le bouton Bt et qui se désengagent lorsqu’on appui une seconde fois sur le bouton Bt.
  • Initialement, le circuit électrique n’est pas alimenté car il n’y a pas de continuité entre les bornes B1 et B2. On appui sur le bouton Bt ce qui établit une continuité entre les bornes B1 et B2 et ainsi l’alimentation du circuit électrique.

Page 2 sur 2

Identification